Petit carnet de pensées

Méditer en silence…

 

 


Chacune des quarante pensées qu’elles nous offrent est l’équivalent de tout un livre ; un véritable condensé de sagesse et de science de l’homme qu’il ne faut pas lire d’un trait et ranger soigneusement.
Ces pensées sont au contraire à méditer en silence et lentement pour leur permettre de se hisser à la racine et comme aux origines de l’être afin de le nourrir, certes, mais surtout pour le réveiller et le réarmer pour qu’il s’engage consciemment dans une vie heureuse et féconde.
S’accepter soi-même radicalement pour trouver enfin l’estime de soi et le pouvoir de dire oui à la vie.
En effet comment aimer les autres, comment les accepter lorsqu’on ne s’aime pas, lorsqu’on ne s’estimes pas ? Être bien dans a peau, dans son corps : avec joie, mettre au monde le meilleur de soi. Être dans la gratitude, se révéler, se déployer. Accepter sans plus attendre l’un des merveilleux cadeaux qu’il nous est donné de cueillir : la capacité que nous avons de permettre à notre réelle personnalité de s’épanouir.
Dans les pages qui suivent, les deux auteures nous proposent 40 pensées illustrées de peintures énergétiques réalisées par Marguerite Lalèyê. Une source d’inspiration et de soutient dans cette quête d’acceptation de soi et de ce qui est, celle qui permet d’avoir une bonne estime de soi sur les chemins d’un épanouissement joyeux de nos êtres.

Présentation des auteurs,

Rosette Poletti
Aujourd’hui à la retraite, Rosette Poletti donne quelques cours et conférences et s’occupe de la chronique Sagesse tous les dimanches depuis 1987 dans le journal Le Matin Dimanche. Infirmière, professeur en soins infirmiers, directrice d’école de soins el formation d’enseignants et gestionnaire en soins de santé, elle est char- gée de cours à l’université de Genève et à l’université Webster à Genève. De plus, elle continue à enseigner tout ce qui touche au deuil et à l’accompagnement des personnes en fin de vie.

Marguerite Lalèyê
Artiste peintre, thérapeute, danseuse, et musicienne intuitive, Marguerite Lalèyê tient depuis 2008 l’Espace Oshoun à Fribourg. Créatrice de l’approche « Voix souche » par le fleurissement des chants de l’être elle propose des stages, des formations, des concerts et des expositions en Suisse et à l’étranger. Elle partage sa passion des couleurs et les enseignements qu’elle retire de ses expériences de vie à travers des thèmes tels que le bonheur, les expériences hors du corps, la voix intuitive en soins énergétiques.

S’ACCEPTER – ACCEPTER DE GRANDIR

Délices sur la fraîcheur des langues

les croutons regorgent de miel

Évènements - Presse